Dear Malaysia

Dear Malaysia,

This week has been a quite intense one – Kuala Lumpur, Malacca, Penang, Cameron Highlands, all in 7 days. But it has also been a beautiful and inspiring one.

I had read over and over on travel guides and websites about your street food, and indeed I’d have to agree that it is one of the best I ever tasted. I will miss having breakfast on the street stalls, eating roti canai – sort of pancake freshly cooked on a flat grill on order- while sipping on the tarik, delicious hot foamy drink made of black tea and condensed milk.
I will miss getting lost and wandering in your streets, amazed by the unique mix of modernity and tradition that reflects in your architecture. I love how you never miss a chance to display your creativity, artistically decorating streets or cafe walls.
I will also particularly miss the kindness of your people, always offering their smile and help.

Last but not least, I would like to thank you for being an inspiring example of tolerance. Seeing different cultures and religions coexisting in harmony, with everyone respecting each other’s beliefs instead of imposing their own, was a breath of fresh air. I wish that all over the world diversity could stand as united as it does in Malaysia.

Thank you for the beautiful memories,

 

 

6 comments

  • That’s quite an impressive commentary and collection of photographs regarding the life and times of modern Malaysia. We would all be lucky to have a biographer and champion of your insight and charm. Bravo!

    Like

  • Malaysia looks like an unusual mix: Asian country, but not Asian! Bit like a “Mexico” in the East, seems to me from the your pics. Or France in the Caribbean 😁

    Like

  • Heureux d’avoir de vos nouvelles après ce beau séjour en Malaisie, Sigrid. J’adore votre photographie avec les enfants sur la balançoire, vraiment attendrissant et charmant. Comme vous l’écrivez avec beaucoup de sagesse et de cœur : la diversité est une richesse humaine, apprenons à découvrir et à respecter chaque culture, dans la paix et l’harmonie.

    Pour l’anecdote de voyage, mon papa (officier de marine marchande) a fait plusieurs fois le tour du monde et m’a enseigné jeune cette bonne astuce : déjeuner dans les restaurants où les autochtones sont les plus nombreux, et éviter les lieux déserts ou trop touristiques. J’ai eu la chance de beaucoup voyager avec lui pendant mon enfance.

    Plus tard, pendant mes études supérieures, j’ai effectué un voyage de fin d’année en Andalousie avec des amis. Un midi dans le centre d’un bourg, j’aperçois un petit tapas sans allure mais avec une foule impressionnante de villageois. Mes amis sont peu inspirés par la devanture du restaurant légèrement défraîchie, et préfèrent un autre établissement plus moderne, mais sans un seul client… N’oubliant pas le précieux conseil de mon papa, je me décide donc à aller déjeuner – seul – dans le premier restaurant, tandis que tous mes amis se dirigent vers le second. Je n’ai pas regretté mon choix singulier : la cuisine du bar à tapas était excellente, dans une ambiance typique extraordinaire, et à un prix raisonnable. Après le repas je retrouve mes amis, et ils me disent : « Tu as bien fait de ne pas venir avec nous, ce n’était pas bon et cher ». Je n’ai pas pu m’empêcher de rire de bon cœur :o) ….

    Moralité de l’histoire : toujours suivre les bons conseils des voyageurs chevronnés et de son papa ! :o)

    Like

Submit a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s